Comment préparer un bilan comptable ?

L’une des étapes les plus importantes après un exercice comptable est le bilan comptable. Pour certains, ceci est généralement effectué à la fin de l’année. L’entreprise concernée se doit d’effectuer ce bilan pour bien démarrer les nouveaux chiffres. Il peut se présenter sous deux formes distinctes : soit en tableau, soit en forme de liste. Pour préparer un bilan comptable, il faudrait passer par plusieurs étapes bien précises : finir la saisie et apurer le compte 471, élaborer des rapprochements bancaires ainsi que des rapprochements sur les états comptables, lettrer les comptes des tiers. Ces étapes sont indispensables pour le bilan. Pour vous éclairer, suivez ces explications.

Finir la saisie, apurer le compte 471

Avant toute chose, il est indispensable de finir les écritures comptables : les écritures de ventes, les écritures d’achat, les écritures de paie, la TVA, les écritures d’emprunt, etc. Cela va permettre de justifier toutes les actions financières qui ont eu lieu au sein de l’entreprise. C’est un grand support dans la comptabilité. Cela va apporter une grande aide à l’expert lors de la révision des comptes. En plus de minimiser les erreurs, il peut économiser du temps pour d’autres tâches.

Pour les tâches qui n’ont pas pu être enregistrées à cause du manque donné, il faudrait les porter dans le compte 471.

Faire un état de rapprochement bancaire

Afin de bien préparer un bilan comptable, il faudrait faire un état de rapprochement bancaire. Dans la mesure ou une entreprise détient une comptabilité d’engagement, elle se doit d’enregistrer toutes les activités financières, quelles que soient les circonstances. Les opérations bancaires doivent être enregistrées même si elles ne figurent pas dans le relevé bancaire comme les chèques ou les virements en fin de mois.

Rapprocher des états comptables semble très facile. Certes, c’est une étape assez simple, mais c’est aussi une étape très importante pour préparer un bilan comptable. Cette tâche vous permettra d’obtenir des résultats précis et équilibrés pour la vérification du solde. La balance auxiliaire doit être équilibrée avec la balance générale.

Lettrer les comptes de tiers

Avant le lettrage des comptes de tiers, il faudrait d’abord penser à vérifier les comptes de trésorerie et rapprocher les états comptables.

Cette dernière étape consiste donc à établir un rapprochement entre les opérations comptables et leurs dénouements financiers. Cela concerne généralement les comptes clients, fournisseurs, et les comptes tiers. Elle va permettre de justifier ces comptes cités. Vous pouvez ainsi voir les factures non réglées ou non encaissées.

La société en question pourrait aussi justifier et s’assurer qu’elle n’a aucune facture non payée ou des factures non réglées. Elle pourra demander une justification auprès de ses partenaires et ses fournisseurs. Cette activité est également appelée la circularisation des tiers.

Pourquoi se tourner vers l’e-commerce ?
Doit-on utiliser les logiciels de sauvegarde de mot de passe ?
Pourquoi accepter le travail intermittent ?