Comment purifier son air intérieur ?

purifier son air intérieur

D’après l’ADEME, l’air à l’intérieur des locaux est 5 fois plus pollué qu’à l’extérieur. Alors que les Français passent 80 % de leur temps dans les endroits clos, cela est une vraie problématique. La plupart des substances polluant l’air sont invisibles à l’œil nu et les sources potentielles de pollutions sont variées : humidité, tabac, textiles, moisissures, appareils à combustion, produits d’entretien, bougies parfumées… L’environnement pollué peut avoir des effets néfastes sur la santé et engendrer des pathologies respiratoires ou des maladies cardiovasculaires. Heureusement, des mesures simples permettent d’assainir l’air dans votre appartement ou votre maison, de manière à améliorer votre santé durablement.

Renouvellement naturel de l’air dans la maison

Si vous souhaitez respirer l’air le moins pollué possible sans utiliser de purificateur d’air, le renouvellement naturel au quotidien est indispensable. En effet, une grande quantité de polluants est emmagasinée progressivement dans votre maison. Pour débarrasser l’air intérieur de la poussière, des fines particules ou des allergènes, il faut donc aérer régulièrement les locaux. Bien que ce geste semble à priori évident, peu de gens adoptent ce réflexe aussi souvent que nécessaire. Le fait de ne pas renouveler l’air naturellement va engendrer deux problèmes. D’abord, votre maison sera propice à l’installation de l’humidité, d’où les odeurs, la présence de bactéries et de moisissures. Par ailleurs, un logement non aéré suffisamment vous expose à certains risques de santé. Les problèmes peuvent commencer par l’apparition d’une toux, de douleurs à la gorge, ou même s’aggraver en engendrant un essoufflement ou des crises d’asthme. Généralement, il est recommandé d’aérer les pièces de la maison au minimum 15 minutes par jour, y compris en période hivernale. A défaut, il faut envisager d’installer un purificateur d’air.

Nettoyage de la maison en utilisant des produits écologiques

Les produits d’entretien disponibles sur le marché ont un effet direct sur la qualité de l’air à l’intérieur de votre logement. Ils renferment une association d’ingrédients nocifs qui répandent des particules dans l’atmosphère. Ce sont en effet des composés organiques volatils (COV) qui se présentent sous forme de fines poussières. Certaines d’entre elles font partie des substances potentiellement cancérigènes telles que l’acétaldéhyde. Les conséquences sur la santé ne sont donc pas négligeables et peuvent même être à l’origine de graves problèmes respiratoires. 

Une des astuces à recommander consiste à utiliser des produits de nettoyage non-polluants et éco-labellisés. Ils sont tout aussi efficaces que les nettoyants à base de substances chimiques. Pourtant, cela vous expose à moins de risques du point de vue toxicité. D’autre part, il existe de nombreuses recettes naturelles efficaces en matière de nettoyage. Par exemple, il suffit de trois ingrédients pour réaliser diverses recettes de grand-mère en matière de produits ménagers : le bicarbonate de soude, le savon noir et le vinaigre blanc. Dans tous les cas, dans les établissements recevant du public, la surveillance qualité de l’air intérieur erp est de mise.

Assainir l’air intérieur grâce aux plantes dépolluantes

Il est bien connu que les plantes ont un important effet dépolluant. Certaines variétés sont même reconnues pour leur capacité absorbante face aux particules toxiques présentes dans l’air, de manière à les transformer en oxygène. En plus d’utiliser un purificateur d’air, vous pouvez par exemple installer un Ficus Ginseng dans votre cuisine. Celui-ci possède un grand pouvoir absorbant et améliore la qualité de l’air de manière significative, en dissolvant l’ammoniac présent dans les produits utilisés au quotidien, comme les détergents. Dans votre chambre à coucher, privilégiez le Jasmin, car son parfum possède des propriétés identiques à celles d’un somnifère : tout en améliorant la qualité de votre sommeil, le jasmin réduit l’anxiété. Dans les salles d’eau, il est recommandé d’installer de l’Aloe Vera, une plante aux propriétés intéressantes pour avoir une idée de la qualité de l’air dans la pièce. Lorsque ses feuilles présentent des taches brunes au bout de quelques jours, cela signifie que l’espace est pollué. 

Purification de l’air : des remèdes naturels efficaces

Tout en utilisant un purificateur d’air bureau, vous pouvez essayer quelques remèdes naturels. Pour que l’atmosphère soit vraiment pure, évitez l’usage de bougies ou autres produits chimiques désodorisants. Ces derniers sont en grande partie responsables de la pollution de l’air. Vous pouvez en revanche vous tourner vers l’utilisation d’huiles essentielles. Outre le fait qu’elles permettent d’assainir l’air naturellement, elles constituent une solution idéale en neutralisation des mauvaises odeurs et des bactéries. Les plus utilisées sont bien évidemment les huiles essentielles bio à base de citron. En effet, il suffit de quelques gouttes pour purifier l’air et éliminer les bactéries.

Par ailleurs, l’huile essentielle d’arbre à thé possède des propriétés antibactériennes, ce qui la rend idéale pour booster vos défenses naturelles. Utilisée en synergie avec d’autres huiles comme la lavande, une petite quantité de Tea Tree suffira à purifier l’environnement dans votre maison. Cependant, l’utilisation d’huiles essentielles est déconseillée pour les femmes enceintes ou allaitantes. De même, il est généralement interdit d’en appliquer sur la peau. 

Comment s’adapter à la tendance du Clean Desk ?
Comment décorer son commerce avec du recyclage ?
Comment aménager son espace de travail en cachant l’électronique ?